Rechercher un poste
Membres
Alerte mail

Le président de l'Apec claque la porte, Catherine Martin le remplace

En désaccord avec le Medef, Éric Verhaeghe s'en va de l'Association pour l'emploi des cadres et dénonce la politique de Parisot.

Clash au Medef ! Éric Verhaeghe, président de l'Association pour l'emploi des cadres (Apec) et membre du Medef, démissionne de toutes ses fonctions à l'Apec, mais aussi à l'Acoss, à la Cnav, à l'Agirc, à l'Unedic et à Pôle emploi. Éric Verhaeghe estime ne pas avoir été suivi sur ses propositions de réforme de l'Apec et, surtout, il est en désaccord complet avec la politique menée par Laurence Parisot depuis 2008. Politique qu'il n'hésite pas à qualifier d'"immobilisme brejnevien". "Le Medef n'a pas tiré les leçons de la crise, écrit-il dans un livre. La cause de la crise est dans la baisse du coût du travail. Il faut sortir de cette logique." Et de prôner un nouveau pacte social : "Nous devons avoir le courage de réinventer un nouveau modèle républicain."

S'agissant de la réforme de l'Apec, Éric Verhaeghe prône l'autonomie. Pour se conformer au droit communautaire, il avait proposé en octobre aux partenaires sociaux de séparer les activités de service public, pour lesquelles il reçoit une cotisation obligatoire de tous les cadres, de ses autres activités commerciales. En vain. "De même, déclare-t-il, j'étais contre la position du Medef sur le dialogue social dans les PME. J'estime qu'il faut réintroduire le dialogue social dans les entreprises et ne pas en laisser le monopole, comme c'est le cas depuis 1945, aux instances paritaires." Interrogé, le Medef se refuse à tout commentaire sur le fond, se contentant de déclarer : "Nous attendions sa lettre de démission - désormais arrivée - pour nommer à la présidence de l'Apec Catherine Martin, directrice actuelle des relations sociales."

Source : lepoint.fr

Avant d'envoyer votre candidature, nous vous invitons à prendre connaissance des mentions légales du site et particulièrement le texte sur la loi informatique et liberté. En soumettant votre CV, vous reconnaissez avoir pris connaissance de ce texte.